Au préalable, avant de se lancer dans la construction d’une maison, l’important est de consulter un architecte ainsi qu’un bureau d’études pour vous faire délivrer un plan de génie civil et d’architecture.

Il faut faire attention à ce que les plans ne soient pas surdosés car le prix de revient serait trop élevé pour un besoin et un utilité moindre. L’important à savoir sur ces plan est au niveau sécuritaire.

Il faut ensuite faire intervenir un géomètre qui va tracer le plan du terrain et le plan de masse. Ensuite vient la première phase de construction celle du terrassement en fonction des plans. Il s’agit de préparer les fouilles pour les fondations, ici seront implantées les semelles de votre maison.

Pour effectuer un terrassement on fait venir un bulldozer, le niveau est établi à l’aide d’un laser pour que tout soit à la même profondeur. On utilise du grand béton pour remplir les fouilles d’un béton de propreté, il est égalisé partout au même niveau dans les trous. Ce type de béton est moins chargé que les autres et donc moins cher.

On pose donc 150 kg de ciment par mètre cube dans tous les trous. 

(Pour du béton de construction la pose est de 350 kg de ciment par mètre cube.)

Le socle de la construction est alors réalisé après attente du respect de temps de sèche. Cela servira pour la pose du fer, des semelles, des demi-poteaux et autres éléments de maçonnerie au fur et à mesure que la structure se bâtit.

La deuxième étape de montage sur la dalle est la pose des semelles. Les semelles consistent en du ferraillage. Le ferraillage des semelles s’adjoint aux demi-poteaux puis on procède au coulage des semelles en béton pour souder l’ensemble.

L’étape suivante est le coffrage perdu en brique, il s’effectue partout là où il y a des ceintures. Au milieu on remplit avec de la terre ou du gravier qui est un bon élément qui empêche à l’humidité de remonter. Puis on tasse ou dame entre les ceintures, la partie appelée “les chambres” . Il faut alors bâcher, on introduit la bâche dans les ceintures avec un treillis de soude par dessus. On construit les regards pour faire passer les buses en PVC en dessous des ceintures pour l’évacuation aux égouts.

Enfin on coule la plateforme et les demi-ceintures en un seul coulage pour sertir l’ensemble.

Puis on montera successivement selon ce qu’il est prévu dans le sens suivant ; poteau, dalle, coulage.